fbpx

Plus de motivation au travail : retrouver la passion en 6 étapes !

Quand on n’a plus de motivation au travail, tout se complique !

C’est un cercle vicieux :

  • On ne prend plus de plaisir et on est frustré
  • Du coup, on devient moins productif et on culpabilise
  • On se demande si on est normal, si ça va passer, et ça nous stresse
  • Stress qui nous démotive encore plus profondément !

Je suis passé par là…

Ne pas avoir envie de sortir du lit, faire semblant de travailler devant mon patron, regarder l’horloge 56 fois par jour…

C’était éprouvant !

Mais je m’en suis sorti, alors je vais vous aider à retrouver le chemin de la motivation au travail.

Contrairement aux autres articles qui vous proposent des conseils superficiels en traitant les symptômes…

Je vous partage des conseils profonds, qui résolvent les CAUSES du mal-être.

Nous allons traiter le problème à la source pour s’en débarrasser définitivement (et non pas pour vous soulager un peu…).

C’est parti !

1) Prenez quelques semaines pour souffler

La démotivation au travail, ça pompe beaucoup d’énergie.

On ressent un cocktails d’émotions contradictoires, qui nous empêchent de raisonner clairement.

C’est pourquoi, quand on s’enfonce dans la spirale négative…

La priorité est de prendre de la distance pour repartir sur de bonnes bases.

Comme le dit un dicton, « il ne faut jamais prendre de décision à chaud ».

C’est un peu l’idée ici : laisser le brouillard se dissiper en faisant un break de quelques semaines.

Si vous êtes salarié, posez un maximum de congés à la suite (quitte à compléter avec des congés sans solde).

Le but, prendre du temps pour vous, autant physiquement que spirituellement.

Chouchoutez-vous, passez du temps seul et faites des choses que vous aimez.

Vos idées vont s’éclaircir d’elles-mêmes et vous serez plus apte à prendre des décisions.

2) Analysez la cause (précise) de votre mal-être

Le problème avec la démotivation au travail, c’est que ça peut venir de plein de raisons :

  • Ça peut être dû à des missions routinières, qui ne vous apportent pas de sens…
  • À un état d’épuisement professionnel, à cause d’un patron toxique ou d’un manque de reconnaissance.
  • Ou ça peut aussi être une incompatibilité avec le salariat, qui génère un mauvais équilibre vie pro vie perso.

Il va donc falloir entamer une introspection et vous demander avec honnêteté : « pourquoi je n’ai plus de motivation au travail ? »

Démotivation

Il faut poser un diagnostic précis, pour pouvoir régler le problème.

D’où l’idée de prendre une pause de quelques semaines pour ne pas avoir la tête dans le guidon.

La grande question est : ma démotivation est-elle superficielle ou profonde ?

Si c’est à cause de missions routinières, vous pouvez y remédier sans trop de difficulté.

Demandez un entretien à votre supérieur et parlez-lui de votre problème.

Un bon manager mouillera sa chemise pour vous proposer des missions plus excitantes.

Parfois, nous accumulons les frustrations parce que nous avons peur de nous exprimer.

C’est dommage car une grande partie des maux professionnels pourraient être réglés avant qu’ils ne deviennent trop lourds à porter.

En revanche, si vous êtes démotivé à cause du mode de travail salarié, ce sera plus difficile !

Votre démotivation est profonde et seul un changement radical pourra vous sortir de cette mauvaise passe.

Dans les deux cas, les actions à mener seront différentes.

3) Redonnez un sens à votre vie professionnelle

Si vous sentez que la cause de votre démotivation au travail est due à une cause profonde…

Interrogez-vous sur le sens de votre vie professionnelle :

  • Votre métier vous apporte-t-il le sentiment d’être utile ?
  • Avez-vous l’impression de servir une cause importante à vos yeux ?
  • À la fin de la journée, vous sentez-vous plein ou vide ?

Prenons le cas d’un policier…

Son métier est certes difficile, mais il est aligné à ses valeurs.

Ses missions lui donnent beaucoup de sens.

Même s’il est épuisé le soir-venu, il a l’impression d’avoir été un maillon essentiel à la société, et cela contribue à sa motivation.

C’est pourquoi on entre souvent dans la police par vocation.

Maintenant, prenons le cas d’un comptable.

Entrer des chiffres dans un tableau Excel du matin au soir lui laisse un sentiment de vide.

Il n’a pas l’impression d’accomplir quelque chose d’important.

Il est enfermé dans un bureau et abat des tâches administratives.

Il manque donc de sens.

Le sens est souvent la raison principale quand on a plus de motivation au travail.

Pourtant ? C’est aussi la plus négligée.

Pour vous aider à déterminer si votre profession vous apporte du sens, posez-vous cette question :

« Si vous n’aviez plus besoin d’argent pour vivre, continueriez-vous de travailler dans votre secteur ? »

La réponse est souvent « non ».

En ce qui me concerne, c’est oui !

Aider les salariés malheureux à retrouver le chemin de la liberté financière m’apporte du sens et me rend heureux.

Pouvez-vous en dire autant de votre profession ?

Je vous laisse cogiter sur la question !

4) Écoutez votre « petite voix »

Avant même de commencer à lire cet article, vous saviez déjà ce que vous deviez faire.

Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais votre intuition vous souffle en permanence la bonne réponse.

Souvent, elle s’exprime par une sensation étrange, qui indique que vous n’êtes pas à votre place.

Au fond de vous, vous savez quelle est la bonne solution si vous n’avez plus de motivation au travail :

  • Est-ce quitter votre entreprise ?
  • Changer de métier ?
  • Quitter le salariat ?

C’est peut-être encore flou, mais je vous conseille de l’écouter.

Il y a quelques années, j’ai fait l’erreur d’ignorer mon intuition à répétition.

J’enchainais les CDI, qui me rendaient tous malheureux.

salarie
Rare photo de moi quand j’étais stagiaire, en tant qu’assistant web marketing

Mais je m’accrochais, je ne voulais pas admettre que je n’étais peut-être pas fait pour ça (en plus mes proches ne me soutenaient pas).

J’ai fini par faire un gros burn-out, qui fût une révélation pour moi.

Pour gagner du temps et de l’énergie, n’attendez pas de craquer pour agir.

Écoutez votre « petite voix » qui vous donne de précieuses indications sur la bonne chose à faire pour vous.

Si vous n’êtes pas heureux dans votre situation, il faut donc passer à l’action et vite !

5) Explorez toutes les options qui s’offrent à vous

Quand on a passé une bonne partie de sa vie à faire le même métier, dans la même entreprise, à accomplir les mêmes missions…

On a un aperçu assez limité des opportunités professionnelles qui existent.

Par exemple, quand je dis à un salarié que je gagne ma vie avec des revenus passifs…

Il me regarde comme si j’étais un alien !

Pour lui, le seul moyen de gagner sa vie, c’est d’être payé par un patron.

C’est sa réalité.

D’ailleurs, cette réalité est partagée par beaucoup, à cause de l’école qui nous apprend que le salariat est la voie royale.

Pourtant, il existe d’autres moyens de subvenir à ses besoins.

Personnellement, j’ai opté pour un système qui consiste à :

1. Créer des petits projets rentables

C’est-à-dire des business minimalistes qui demandent quelques semaines à être mis en place, et qui rapportent des revenus automatiques à long-terme.

ppr shutterstock full
Voici un exemple de petit projet rentable… Je gagne de l’argent à chaque fois que quelqu’un téléchargement une de mes photos.

(C’est un excellent moyen de travailler moins pour gagner plus)

2. Investir une grande partie de mes revenus pour générer un cash-flow

L’immobilier, la Bourse et les cryptomonnaies sont des options de qualité !

En investissant seulement 10 000€, vous pouvez générer jusqu’à 169€/mois !

Mais tout ceci ? On ne l’apprend pas à l’école.

C’est pourquoi la priorité est de vous renseigner, puis vous former.

Soyez curieux et ouvrez votre esprit à tous les moyens existants de gagner sa vie et trouvez celui qui vous correspond le plus.

Je vous conseille de regarder des vidéos YouTube, d’écouter des podcasts ou de suivre des formations.

Il y a des milliers de témoignages inspirants, de personnes qui n’ont plus de motivation au travail !

Un investissement temporel (et parfois financier) peut s’avérer payant pour passer à l’étape supérieure !

Ce blog est un bon point de départ pour découvrir des alternatives au salariat (instant auto promo !).

6) Faites un bilan de compétence

Si malgré tous ces conseils, vous vous sentez encore perdu…

C’est peut-être le signe que vous avez besoin d’être accompagné.

Car oui, quand on a plus de motivation au travail, on se sent souvent seul.

Nos proches ne comprennent pas toujours le mal-être que nous vivons…

Et prononcent parfois des phrases assassines : « tu as une bonne situation, ne gâche pas tout ! ».

On culpabilise et on n’ose pas passer à l’action !

Pour vous aider, vous pouvez débuter un bilan de compétence.

C’est un accompagnement sur plusieurs semaines qui a pour but de faire émerger un projet professionnel sur-mesure…

C’est-à-dire adapté à votre personnalité, vos passions et vos compétences.

plus de motivation au travail

Être accompagné par un intervenant extérieur et neutre peut débloquer votre situation (et vous faire gagner beaucoup de temps)…

Un coach vous apporte de l’énergie pour entamer votre reconversion professionnelle, sans vous tromper !

🎁 Je vous offre un bilan de compétence de 45 minutes

Étant moi-même passé les mêmes problématiques que vous…

Je sais que le plus dur, c’est de se lancer.

C’est pourquoi je souhaite supprimer toutes les barrières au passage à l’action.

Pour que vous puissiez vous aussi vous épanouir au travail, car nous le méritons tous !

(On y passe environ 99 117 heures dans notre vie, autant faire en sorte que ça se passe bien !)

J’offre donc un bilan de compétence de 45 minutes à tous les employés qui veulent changer de vie mais qui ne savent pas par où commencer :

  • On se prépare un petit thé, on s’appelle, et on discute de votre situation professionnelle (vos frustrations, vos rêves, vos objectifs)…
  • Suite à quoi je vous propose un plan étape par étape pour atteindre votre objectif.

Vous repartirez avec une direction à prendre pour retrouver le chemin de la motivation professionnelle !

👉 Vous pouvez réserver votre appel sur mon agenda (dans la limite des créneaux disponibles) : https://calendly.com/les3libertes/bilan-de-competence-45-minutes

À très vite au téléphone !

❌ À ne surtout PAS faire quand on a plus de motivation au travail

La pire erreur, ce serait de ne pas prendre au sérieux vos ressentis.

Ignorer le problème est confortable à court-terme mais peut être dévastateur si on le laisse trop s’installer (coucou le bore-out)…

Combien d’employés finissent en burn-out à force de lutter contre leur instinct ?

Comme toute « maladie », un symptôme se manifeste seulement lorsqu’une cause existe.

Si j’ai mal au genou, le problème n’est pas seulement la douleur mais la pratique sportive qui me créé cette douleur.

Concentrez-vous sur la cause de votre démotivation en plongeant au cœur de vous-même (ne vous contentez pas de petits changements insignifiants).

Faites le point sur vos objectifs de vie et vos valeurs puis vérifiez s’ils sont alignés à votre métier.

Une fois identifiée, traitez intelligemment votre démotivation, pourquoi pas en vous faisant accompagner.

En cliquant sur « Accepter », vous acceptez l’utilisation de cookies à usages techniques nécessaires au bon fonctionnement du site, à usages statistiques et de personnalisation.
En savoir plus